Ya’at’eeh

window rock

Window Rock, célèbre formation rocheuse qui donne son nom à la capitale de la Nation Navajo. Photographie prise par l’auteur en 2006.

New:

  • Page sur les Code Talkers avec ressources en ligne (powerpoint) : 30-08-2014
  • Born to be a Navajo Medicine Man : un article paru en octobre 1939 dans le Desert Magazine, véritable institution du sud-ouest américain, dont l’ensemble des archives a été numérisé !

Shi naasha fut composée par les Navajo pour commémorer leur libération de Fort Sumner et célébrer leur retour sur leur terre. 

 

Ya’at’eeh (salutation traditionnelle navajo)

Ce site s’adresse à tous les passionnés de la culture navajo mais aussi à ceux qui s’intéressent à la médecine transculturelle.

Ma première rencontre avec la spiritualité navajo remonte à 1996: des hataali (hommes-médecine navajo) avaient été invités en France afin de faire partager leur art ancestral à l’occasion d’une démonstration de peintures de sable qui se déroulait à la Grande Halle de la Villette.

Ben-Silversmith-Sam-Begay

Sam Begay, Ben Silversmith, Photographies Henri Guillou.

En 2002, j’ai décidé de consacrer mon temps et mon énergie à l’étude de ce que l’on peut communément appeler la médecine navajo.

De nombreux ouvrages ont été publiés au sujet des rituels de guérison navajo. Vous trouverez dans mon livre une bibliographie non exhaustive mais extrêmement complète des articles, livres, compte-rendus de médecins, d’anthropologues, de cliniciens, de psychiatres et de missionnaires qui pourront vous aider à comprendre non seulement la cosmogonie et les mythes fondateurs navajo mais aussi la complexité des rapports entre soignants et patients dans la réserve. Sur ce site figurent également de multiples références aux documents existants.

En effet, la médecine navajo ce n’est pas uniquement un ensemble de rituels associant chants, danses, peintures de sable auxquels participe la famille. C’est également un ensemble de diverses rencontres, voire de chocs culturels

Rencontre entre le hataali et son patient,

Rencontre entre le patient navajo et le personnel de santé navajo formé à la médecine scientifique,

salsbury navajo nurse resize

Infirmière navajo formée à la clinique du docteur Salsbury.

Rencontre entre le médecin anglo (non navajo) et le malade navajo soigné dans un hôpital privé au passé missionnaire ou dans une structure de soin publique de l’Indian Health Service

nm101

Adolescente navajo et son enfant.

Confrontation entre deux conceptions de la médecine, l’une holistique et spirituelle qui attribue des causes surnaturelles à l’irruption de la maladie, l’autre mécanique, scientifique et positiviste.

Ces oppositions pourraient sembler dichotomiques, voire réductrices…Mais, ce site n’a pas vocation d’expliquer dans toute leur complexité l’étiologie navajo ou les multiples causes de l’émergence d’une médecine que je qualifierai de biculturelle.

Mais, tout en vous offrant un aperçu des cérémonies ou Voies (leur déroulement, leur relation aux mythes), de l’originalité des praticiens traditionnels (diagnosticiens, hommes-médecine), il vous invite à suivre -à travers des exemples d’expérimentations et d’étapes bien concrètes (création de programmes de formation pour hommes médecine, impact de certaines lois)- la grande épopée du système de santé navajo.

Navajo women and girls at Tuba City

Femmes navajo à Tuba City. Cline Library Archives.

Un système où cohabitent au sein des structures de soin médecine moderne et traditionnelle, savoirs rituels et scientifiques, techniques de guérison ancestrales et matériel médical ultramoderne…un système où les hataali -autrefois décriés par le corps médical  acquis à la cause positiviste- ont trouvé leur place et disposent de structures à l’intérieur même de l’hôpital pour dispenser leurs soins

Ce site se veut également un complément à l’ouvrage que j’ai publié en mai 2009 aux éditions de L’Harmattan.

Le livre « Le système de santé navajo. Savoirs rituels et scientifiques de 1950 à nos jours. » (en vente chez Fnac et Amazon) offre lui un panorama extrêmement complet de l’évolution des offres de soin en pays navajo et propose une analyse détaillée de la spiritualité des habitants de Dinetah.

Voir aussi sur Sudoc (18 bibliothèques universitaires françaises) et Worldcat. (32 bibliothèques dans le monde)

Nav musuem hogan

Hogan avec en arrière plan le Navajo Museum de Window Rock. Photographie prise par l’auteur en 2006.